Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 12:41
Appliqué inversé et lignes courbes !


Fin de la première étape (coupe et assemblage) de mon sampler des débutantes : je vous montre aujourd'hui les deux derniers blocs de ce sampler qui en comporte douze.
 - Tout d'abord l'appliqué inversé :
Les deux feuilles blanches sont en appliqué inversé : la technique consiste à superposer deux tissus (le vert et le blanc dans mon bloc), puis à tracer sur le tissu du dessus la forme que l'on souhaite, couper ensuite un peu plus large que la forme dessinée le tissu du dessus, et rentrer enfin à l'aiguille, petit à petit avec un point invisible le tissu du dessus pour laisser apparaitre le tissu du dessous. Les feuilles vertes sont, elles, appliquées normalement.

- Les lignes courbes ensuite :
Dans ce dernier bloc, j'ai utilisé, en plus des lignes courbes, différentes techniques apprises. Pour ce qui concerne les lignes courbes, c'est à dire les quatres coins du bloc, et qui sont cousus à la machine ; il faut laisser faire le tissu sans le tirer trop et, normalement, cela donne un joli résultat à la fin avec des coins qui tombent juste ! Mais avant de réussir, il m'a fallu ré-essayer quatre fois !  Au début je tirais trop mon tissu (j'avais peur d'en avoir un plus court que l'autre !) ; il faut faire confiance à la macchine, guider son tissu sans trop le tirer, et veiller à bien conserver la marge de couture ... Cela dit, lorsque j'ai trouvé le "truc", j'ai cousu les autres coins du premier coup !
Pour le centre de ce bloc, j'ai repris la forme des coins en la réduisant et en l'appliquant (avec rentré de couture à l'aiguille et petit point invisible) et, au milieu, j'ai repris la technique de l'appliqué inversé avec le tissu rouge donc, disposé en dessous et qui apparait ensuite en coupant et rentrant le tissu du dessus.


J'étais très contente d'apprendre cette technique de l'appliqé inversé : c'est une très ancienne technique de décoration qui existe dans beaucoup de civilisations asiatiques. Puis cette technique a trouvé au XIXe siècle un autre territoire de prédilection, dans l'archipel de San Blas au Panama, chez les indiens Kunas. Ces indiens, obligés de se vêtir par les colons pour des raisons de décence, ont reproduit sur leurs vêtements les tracés de leurs tatouages traditionnels. Le terme Mola signifie à la fois tissu, vêtement, et tableau dans leur langue toujours vivace aujourd'hui. Les Molas étaient au début bicolores, puis leurs techniques se sont complexifiées en superposant 3, puis 4 ou 5 tissus qui apparaitront les uns après les autres, suivant la profondeur de la découpe du tissu. Cela donne des oeuvres d'appliqué inversé traditionnel, présents dans d'innombrables musées. Mais cette technique a aussi été reprise pour des ouvrages de patchwork mélangeant un travail de piécé tout à fait traditionnel. C'est l'esprit de ces deux derniers blocs de mon sampler des débutantes. Un livre magnifique, prêté par ma prof de patch, m'a beaucoup plu et inspiré :  il s'agit de Quilted Diamonds de  Linda Franz, qui propose un quilt vraiment très très beau où tous les blocs sont en forme de losange. Ils sont piècés, appliqués, appliqués-inversés ... C'est grâce à ce livre que j'ai imaginé le centre de mon bloc aux coins en couture courbe.

Je passe maintenant à l'étape suivante : le montage du top !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives